Размер шрифта:     
Гарнитура:GeorgiaVerdanaArial
Цвет фона:      
Режим чтения: F11  |  Добавить закладку: Ctrl+D
Следующая страница: Ctrl+→  |  Предыдущая страница: Ctrl+←
Показать все книги автора/авторов: Racine Jean
 

«PhГЁdre», Jean Racine

Иллюстрация к книге

PERSONNAGES

THESEE, fils d'EgГ©e, roi d'AthГЁnes.

PHEDRE, femme de ThГ©sГ©e, fille de Minos et de PasiphaГ©.

HIPPOLYTE, fils de ThГ©sГ©e et d'Antiope, reine des Amazones.

ARICIE, princesse du sang royal d'AthГЁnes.

OENONE, nourrice et confidente de PhГЁdre.

THERAMENE, gouverneur d'Hippolyte.

ISMENE, confidente d'Aricie.

PANOPE, femme de la suite de PhГЁdre.

GARDES.

La scГЁne est Г  TrГ©zГЁne, ville du PГ©loponnГЁse.

ACTE I

SCENE I – HIPPOLYTE, THERAMENE

HIPPOLYTE

 

Le dessein en est pris, je pars, cher ThГ©ramГЁne,

Et quitte le sГ©jour de l'aimable TrГ©zГЁne.

Dans le doute mortel oГ№ je suis agitГ©,

Je commence Г  rougir de mon oisivetГ©.

Depuis plus de six mois Г©loignГ© de mon pГЁre,

J'ignore le destin d'une tГЄte si chГЁre;

J'ignore jusqu'aux lieux qui le peuvent cacher.

 

THERAMENE

 

Et dans quels lieux, Seigneur, l'allez-vous donc chercher?

DГ©jГ , pour satisfaire Г  votre juste crainte,

J'ai couru les deux mers que sГ©pare Corinthe;

J'ai demandГ© ThГ©sГ©e aux peuples de ces bords

OГ№ l'on voit l'Acheron se perdre chez les morts;

J'ai visitГ© l'Г‰lide, et, laissant le TГ©nare,

PassГ© jusqu'Г  la mer qui vit tomber Icare.

Sur quel espoir nouveau, dans quels heureux climats

Croyez-vous dГ©couvrir la trace de ses pas?

Qui sait mГЄme, qui sait si le Roi votre pГЁre

Veut que de son absence on sache le mystГЁre?

Et si, lorsqu'avec vous nous tremblons pour ses jours,

Tranquille, et nous cachant de nouvelles amours,

Ce héros n'attend point qu'une amante abusée…

 

HIPPOLYTE

 

Cher ThГ©ramГЁne, arrГЄte, et respecte ThГ©sГ©e.

De ses jeunes erreurs dГ©sormais revenu,

Par un indigne obstacle il n'est point retenu;

Et fixant de ses voeux l'inconstance fatale,

PhГЁdre depuis longtemps ne craint plus de rivale.

Enfin en le cherchant je suivrai mon devoir,

Et je fuirai ces lieux que je n'ose plus voir.

 

THERAMENE

 

HГ©! depuis quand, Seigneur, craignez-vous la prГ©sence

De ces paisibles lieux, si chers Г  votre enfance,

Et dont je vous ai vu prГ©fГ©rer le sГ©jour

Au tumulte pompeux d'AthГЁnes et de la cour?

Quel pГ©ril, ou plutГґt quel chagrin vous en chasse?

 

HIPPOLYTE

 

Cet heureux temps n'est plus. Tout a changГ© de face

Depuis que sur ces bords les Dieux ont envoyГ©

La fille de Minos et de PasiphaГ©.

 

THERAMENE

 

J'entends. De vos douleurs la cause m'est connue,

PhГЁdre ici vous chagrine, et blesse votre vue.

Dangereuse marГўtre, Г  peine elle vous vit

Que votre exil d'abord signala son crГ©dit.

Mais sa haine sur vous autrefois attachГ©e,

Ou s'est Г©vanouie, ou bien s'est relГўchГ©e.

Et d'ailleurs, quels pГ©rils peut vous faire courir

Une femme mourante et qui cherche Г  mourir?

PhГЁdre, atteinte d'un mal qu'elle s'obstine Г  taire,

Lasse enfin d'elle-mГЄme et du jour qui l'Г©claire,

Peut-elle contre vous former quelques desseins?

 

HIPPOLYTE

 

Sa vaine inimitiГ© n'est pas ce que je crains.

Hippolyte en partant fuit une autre ennemie.

Je fuis, je l'avoГ»rai, cette jeune Aricie,

Reste d'un sang fatal conjurГ© contre nous.

 

THERAMENE

 

Quoi! vous-mГЄme, Seigneur, la persГ©cutez-vous?

Jamais l'aimable soeur des cruels Pallantides

Trempa-t-elle aux complots de ses frГЁres perfides?

Et devez-vous haГЇr ces innocents appas?

 

HIPPOLYTE

 

Si je la haГЇssais, je ne la fuirais pas.

 

THERAMENE

 

Seigneur, m'est-il permis d'expliquer votre fuite?

Pourriez-vous n'ГЄtre plus ce superbe Hippolyte,

Implacable ennemi des amoureuses lois,

Et d'un joug que ThГ©sГ©e a subi tant de fois?

VГ©nus, par votre orgueil si longtemps mГ©prisГ©e,

Voudrait-elle Г  la fin justifier ThГ©sГ©e?

Et vous mettant au rang du reste des mortels,

Vous a-t-elle forcГ© d'encenser ses autels?

Aimeriez-vous, Seigneur?

 

HIPPOLYTE

 

Ami, qu'oses-tu dire?

Toi qui connais mon coeur depuis que je respire,

Des sentiments d'un coeur si fier, si dГ©daigneux,

Peux-tu me demander le dГ©saveu honteux?

C'est peu qu'avec son lait une mГЁre amazone

M'ait fait sucer encor cet orgueil qui t'Г©tonne;

Dans un Гўge plus mГ»r moi-mГЄme parvenu,

Je me suis applaudi quand je me suis connu.

AttachГ© prГЁs de moi par un zГЁle sincГЁre,

Tu me contais alors l'histoire de mon pГЁre.

Tu sais combien mon Гўme, attentive Г  ta voix,

S'Г©chauffait au rГ©cit de ses nobles exploits,

Quand tu me dГ©peignais ce hГ©ros intrГ©pide

Consolant les mortels de l'absence d'Alcide,

Les monstres Г©touffГ©s et les brigands punis,

Procuste, Cercyon, et Scirron, et Sinnis,

Et les os dispersГ©s du gГ©ant d'Epidaure,

Et la CrГЁte fumant du sang du Minotaure.

Mais quand tu rГ©citais des faits moins glorieux,

Sa foi partout offerte et reçue en cent lieux,

HГ©lГЁne Г  ses parents dans Sparte dГ©robГ©e,

Salamine tГ©moin des pleurs de PГ©ribГ©e,


Еще несколько книг в жанре «Драматургия»

Лаура и Жаки, Габриэль Ару Читать →

Круиз, Валентин Азерников Читать →

Возможны варианты, Валентин Азерников Читать →