Размер шрифта:     
Гарнитура:GeorgiaVerdanaArial
Цвет фона:      
Режим чтения: F11  |  Добавить закладку: Ctrl+D
Следующая страница: Ctrl+→  |  Предыдущая страница: Ctrl+←
Показать все книги автора/авторов: Gran Iegor
 

«Ipso facto», Iegor Gran

Иллюстрация к книге

Malheur Г  celui des enfants de Dieu

qui perd son BaccalaurГ©at

 

I

Je suis mallГ©able, un peu naГЇf aussi, mais surtout ce qui me perd c'est la gentillesse, quand on n'arrive pas Г  refuser, voyez-vous je n'y arrive pas, il faut que je me laisse faire, c'est une loi supГ©rieure qui me dirige contre mon grГ©, je capitule et dis peut-ГЄtre, on verra, c'est d'accord, alors que j'aurais dГ» me protГ©ger par un non dГ©finitif, non non et non, et il n'y a pas de peut-ГЄtre, le peut-ГЄtre ne se peut pas, je le tue Г  la hache ce peut-ГЄtre, je le dГ©capite et puis basta changeons de sujet.

Il a fallu l'argument de l'utilitГ© publique pour vaincre ma rГ©sistance. L'utilitГ© publique c'est comme un filet tournant, Г§a vous attaque par les cГґtГ©s, impossible de vous en sortir de l'utilitГ© publique, c'est du goudron chaud dans lequel vous auriez mis les pieds, dans mon cas Г§a m'a Г©peronnГ© la conscience, et quand par-dessus vous mettez la voix mielleuse de Marko qui vous encaque dans la seconde, l'amorce devient imparable. Tu te dois aux autres, disait-il, t'as pas le choix faut que t'Г©crives, il le faut et j'en dГ©mords pas, il le faut et il le faut, et vas-y qu'il insiste, et vlan qu'il me pousse, ton effroyable incident de BaccalaurГ©at tu le dois Г  l'opinion mГЄme si Г§a ne te fait pas plaisir, tu dois tГ©moigner pour la civilisation. Tu dois. Il faut. J'Г©tais cernГ©. Г‰crire je dГ©teste, dГ©jГ  parler c'est pas mon fort, je prГ©fГЁre rester coi bien au chaud car quand on se tait la vie passe Г  cГґtГ© sans trop vous remarquer, et son cortГЁge comme on dit de malheurs percute quelqu'un de plus exposГ©, le bavard sert de paratonnerre et vous ГЄtes Г©pargnГ©. Or il se trouve que j'ai mГ©ritГ© qu'on m'Г©pargne, oh oui, comme personne ne l'a mГ©ritГ© depuis Job, je suis en position de rГ©clamer haut et fort que le destin me lГўche la grappe, qu'il m'oublie un peu le destin, qu'il vaque Г  ses occupations le destin, il y a bien d'autres humains Г  torturer de par le monde, j'ai eu ma dose, Г§a suffit j'en peux plus.

La flatterie m'a embobinГ© comme un bas rГ©sille sГ©duit un puceau, faut dire que la flatterie c'est drГґlement agrГ©able, c'est le paradis quand on s'Г©merveille devant mon existence qui me paraГ®t Г  moi totalement morbide. ГЂ entendre Marko, ce qui m'Г©tait arrivГ© Г©tait Г  ce point Exceptionnel qu'il fallait y mettre un grand E et l'enficher dans un Г©crin pour l'Г©ternitГ©. Alors je me suis mis Г  rГЄver, et s'il avait raison le Marko? et si je pouvais Г  travers l'Г©criture ajouter une pierre dans le fondement de la RГ©publique, dites donc Г§a me changerait du rГґle du vilain petit canard qui me colle encore aujourd'hui, je deviendrais une sorte de Jules Ferry, le progrГЁs par l'Г©ducation. L'idГ©e faisait son chemin, le poisson fatiguait et Marko distillait son opium: c'est une obligation morale que tu portes, t'es un peu comme un survivant de l'Holocauste ou un apГґtre de JГ©sus. C'Г©tait moi que les dieux auraient Г©lu au suffrage universel, je m'en serais bien passГ© entre parenthГЁses.

Je ne dis pas qu'il exagère, ça non, mon histoire de Baccalauréat est suffisamment hors normes pour la souhaiter à personne, seulement d'ici à me prendre pour un écrivain, c'est tout de même autre chose: raconter je veux bien, mais écrire c'est délicat, j'ai toujours eu du mal, ça me fait froid dans le dos rien que d'y penser. L'ennui voyez-vous c'est que les paroles s'évaporent mais l'écriture reste dans le dur, le basalte n'est rien à côté d'une feuille de papier, l'écriture est un tatouage que vous porterez à jamais. Vous pourrez jouer à l'acrobate tant que vous voudrez, jamais vous ne gommerez ce qui a été publié, votre cuir sera fleurdelisé. Alors quand vous écrivez, la bride qui tient votre vie tant bien que mal se relâche peu à peu, vous glissez imperceptiblement vers l'inconnu, encore un pas et il sera trop tard. Les feuilles que vous produisez vous attendront au tournant. Je ne me fais aucune illusion. Au mieux, ce texte est un microsillon ineffaçable, au pire ce sera une preuve qu'un juge pourra agiter devant mon nez, un élastique dans mon dos qui me freinera dès que je voudrai prendre un peu d'élan, un document qui pourra le moment venu se retourner contre moi, non que je sois parano mais chat échaudé.

En vain que tout Г§a je l'ai dit Г  Marko. Mes superstitions et mes craintes d'une pichenette il les a balayГ©es, alors j'ai sorti la derniГЁre cartouche, Г©coute je lui ai dit, un livre c'est plusieurs centaines de feuilles, or les feuilles c'est des soucis, tu le sais bien. Qui va s'en occuper aprГЁs? qui va les ranger pour ne jamais les perdre? qui va Г©crire Г  l'Г©diteur pour demander un contrat? qui va suivre les ventes et dГ©clarer mes droits d'auteur au fisc? qui? MГЄme si ce n'est pas la mer Г  boire, je n'ai pas beaucoup de temps en ce moment pour me taper des formalitГ©s. Un papier avec de l'Г©criture dessus c'est comme un pacte. Il faut l'archiver, c'est une micro-case de mon cerveau qui est occupГ©e, et ma pauvre cervelle en devient saturГ©e, elle n'a pas Г©tГ© prГ©vue ma cervelle pour contenir davantage que quelques recettes de cuisine, quelques noms de famille, quelques dates de l'histoire de France. Je la surcharge avec mes phrases qui n'en finissent pas, je lui demande trop Г  la cervelle, je la prends pour le tonneau des DanaГЇdes alors qu'elle a des ressources limitГ©es. Mon Г©criture sera la goutte d'eau qui la fera Г©clater.

Que pensez-vous qu'il m'ait rГ©pondu? J'en fais mon affaire, qu'il a dit. Г‰cris ton livre et je m'occupe du reste. Te prends pas la tГЄte avec la paperasserie, dГ©sacralise-la pour une fois. Je t'en dispense. Va. Travaille. Fonce, je te dis. Songe aux gens que ton texte guidera parmi les Г©cueils. Il est imbattable au prГЄchi-prГЄcha le Marko, c'est le meilleur embobineur de la planГЁte, quand il vous prend comme Г§a dans son Г©treinte et qu'il vous dit de sa voix grave: Г  certains tu Г©pargneras le suicide, quand il vous dit Г§a et que sa voix vibre comme un violoncelle, alors vous ГЄtes cuits si je peux me permettre. Il ne lui reste plus qu'Г  vous ferrer avec des phrases du genre: imagine l'Е“uvre de charitГ© que t'es en train d'accomplir, on sera tous fiers de toi alors Г©vangГ©lise tant que tu peux, et puis surtout: je me charge des tracas.

Des paroles qui n'engagent que lui, mais Marko n'est pas le type Г  passer Г  l'ennemi, j'en sais quelque chose et je vous le raconterai en dГ©tail plus loin, alors j'Г©tais rassurГ© globalement et je me suis lancГ© dans l'ouvrage en me disant qu'il n'avait pas tort le Marko, mon expГ©rience pourrait enrichir le savoir de l'HumanitГ©, alors je n'aurais pas souffert pour rien, et tant pis si je prends des risques Г  Г©crire, tant pis si cela provoque une avalanche de papiers et des ennuis Г  long terme, tant pis vous dis-je, car imaginez qu'un jour j'aie des enfants, quelle responsabilitГ© terrible! eh bien je n'aimerais pas qu'il leur arrive la mГЄme Г©popГ©e sous prГ©texte que personne ne les aura mis au courant. Alors puissent les dieux au lieu de voter pour moi m'accorder un peu de rГ©pit pour que je rГ©ussisse Г  me rendre utile. Et vous mes lecteurs prenez-en vite de la graine, ne soyez pas comme moi, vous, de l'autre cГґtГ© du livre, restez sur vos gardes si vous tenez Г  votre rang dans la sociГ©tГ©, soyez mГ©ticuleux dans le classement de vos documents officiels, surtout ceux qui portent la Marianne en lauriers, je veux parler de vos diplГґmes, vos Doctorats, vos MaГ®trises, vos Licences, tout ce qui vous confГЁre un titre, et le plus important d'entre tous car il se trouve Г  la base de l'Г©difice, le diplГґme du BaccalaurГ©at, celui que j'ai souillГ© par mon inattention et qui a Г©tГ© Г  l'origine de mon calvaire.

Oui, je sais que la plupart d'entre vous surveillent rГ©guliГЁrement leurs diplГґmes, Dieu soit louГ©! Il est vrai que le rangement est un plaisir avant d'ГЄtre une contrainte. Mais hГ©las! mГЄme les choses que l'on fait avec entrain peuvent ГЄtre mal faites. L'amour que vous mettez dans le rangement ne vous garantit pas l'immunitГ© mГЄme s'il diminue les risques de catastrophe. De nos jours, l'amour seul ne suffit plus, il faut un Г©tat d'esprit multiforme, mГ©lange de passion et de rigueur, et j'ajouterai: d'humilitГ©, c'est le seul moyen de combattre la routine. Car voilГ  votre ennemi. Par une sorte d'ironie cГ©leste, les accidents automobiles les plus violents arrivent souvent sur les trajets que l'on connaГ®t le mieux. Dans le classement de documents c'est pareil, le malheur tape Г  l'improviste dГЁs que l'on s'installe dans le ronron quotidien, alors je vous en conjure amis bacheliers, soyez vigilants.

 

Avant d'aller plus loin, je fais un peu de rangement dans le deux-pièces où je vis pas loin de l'Institut Paléontologique, c'est pratique d'habiter si près de son lieu de travail car je peux y aller à pied ce qui fait autant de formulaires de transport d'économisés. Or il n'y a rien de plus pénible que d'archiver les formulaires de transport, je ne sais pas si vous êtes de mon avis. Avec les formulaires de transport il faut une patience exemplaire, un peu comme sur un site à dinosaures quand vous enlevez le sable autour des mandibules, ça peut prendre des heures, on gratte avec une brosse douce des milliers de petits bouts d'os tandis que le soleil vous tape dans la nuque, on se rend compte alors à quel point on est insignifiant accroupi qu'on est à trier des grains de sable, la petitesse de la tâche est difficilement supportable. Les formulaires de transport c'est pareil, ils ont l'air identiques de loin les formulaires de transport, seulement méfiance, leurs oblitérations sont toutes différentes, et vous savez que l'on s'y perd facilement. Qui d'entre nous n'a pas pesté en cherchant un formulaire de transport mal référencé? hein? Généralement ça arrive le jour où on en a le plus besoin, quand il faut prouver sa bonne foi pour prétendre au remboursement du trajet par l'employeur, on n'arrive pas à mettre la main dessus, c'est ennuyeux et l'on râle des cinq diables, certes ce n'est jamais très grave un formulaire de transport qui se perd, mais peu de choses sont aussi agaçantes que d'en chercher un qui a été mal archivé. Maintenant on vend des boîtes d'archivage spécialement conçues pour les formulaires de transport, ça vous simplifie la vie quelque chose de monstrueux, l'autre jour j'en ai vu à quinze francs rue Bonaparte, allez-y maintenant, c'est une aubaine, je ne sais pas si ça va durer.

Bref, où en étais-je?… ah oui, mon deux-pièces que je range en commençant par la chambre à coucher. C'est plus commode par la chambre à coucher, il n'y a que le lit et des armoires à vêtements, les papiers en sont bannis, je fais très attention pour maintenir la séparation afin que mon archivage n'aille pas y traîner. Pour la chambre à coucher, je n'ai pas à réfléchir, un coup d'aspirateur suffit.

Reste le gros morceau, le salon et son mur de dossiers qui me rendent songeur rien qu'Г  les regarder, ces Г©tagГЁres qui contiennent la quintessence de mon chemin terrestre et j'exagГЁre pas, je veux parler des documents qui ont rythmГ© mon existence du point zГ©ro jusqu'Г  aujourd'hui. Du certificat de naissance Г  ma carte d'Г©lecteur, en quarante et une annГ©es j'en ai accumulГ© des papiers, Г§a fait plaisir Г  voir ces cartons classГ©s par ordre alphabГ©tique, ils jalonnent ma vie comme les pierres du Petit Poucet. Quand j'ai le cafard, c'est lГ  que je viens me rГ©fugier, dans la douce pГ©nombre des dossiers. Je m'assieds en face et mes tracas s'envolent aussitГґt, je me sens libГ©rГ© comme un gaz, avec en prime une sorte d'euphorie philosophique, une communion avec l'intangible. Il suffit alors que je prenne un paquet de quittances et c'est une marГ©e de souvenirs qui m'inonde dans la tГЄte, je retrouve les odeurs du temps passГ©, je feuillette et je sniffe, je remonte ma trace dans le temps.

Comme la plupart des salariés, je dispose pour ma vie personnelle de deux journées par semaine, le samedi et le jour du Seigneur que j'apprécie particulièrement car il n'y a pas de courrier ce jour-là. Seulement avec ce que j'ai comme documents, deux journées pour profiter de mes étagères c'est à peine suffisant. Il y a la poussière évidemment qui se dépose, mais surtout c'est l'arrivée hebdomadaire des nouveaux papiers, les factures, les avis de loyer, les taxes, qui nécessitent une vigilance de tous les instants. Bien sûr je pourrais y consacrer moins d'énergie, je pourrais profiter du week-end pour promener épouse et portefeuille aux grands magasins, mais que voulez-vous j'ai un minimum d'intégrité. Homo sapiens je me sens, oui, parfaitement sapiens. Ça fait longtemps que les traces simiesques ont disparu de mon arbre généalogique, alors je ne vois pas pourquoi je devrais céder à des pulsions consuméristes ou m'affaisser devant la télé comme un immeuble que l'on dynamite alors que mon compte rendu de visite médicale n'a pas encore été archivé, et c'est tout un problème, dois-je le ranger sous la rubrique “M” comme “Médecine” ou dans “T” comme “Travail”, les deux solutions sont viables, j'ai passé la visite dans le cadre obligatoire de la médecine du travail, que dois-je privilégier dans ce cas? C'est pas simple, j'hésite depuis plusieurs jours, mais c'est ça aussi le bonheur du rangement, le doute permet aux plus artistes d'entre nous d'avoir une approche créative, si tout était figé d'avance on n'aurait plus de raison de vivre.

Le coup de l'homo sapiens c'est pile ce que j'ai dit à Françoise le jour où l'on s'est connu, et je pense qu'elle a eu le coup de foudre parce que j'étais un type responsable. Ça vous sécurise une femme croyez-moi de savoir que les papiers seront toujours impeccablement rangés, au fond c'est ce qu'elles cherchent toutes de nos jours, ce ne sont plus les rebelles aux cheveux longs qui ont la cote auprès des femelles, mais bien les types comme moi qui font correctement leur travail d'archivage, ceux qui ont les pieds sur terre. Ainsi s'opère la sélection naturelle.


Еще несколько книг в жанре «Современная проза»

Луна и костры, Чезаре Павезе Читать →